Le Tuileur des Amériques

LE TUILEUR DES AMERIQUES
Le Rite Écossais Ancien & Accepté
Pratiqué en 1835 aux Antilles
et en Amérique du Sud

par
Jean-Charles CALIXTE 
Mise en page par Joseph CASTELLI

Éditions Maçonniques © 2013

Nous ne ferons pas l’histoire, mais à l’époque du commerce triangulaire, la Maçonnerie a largement évolué dans ces rituels de Hauts Grades avec la participation des Frères des Antilles, Martinique, Guadeloupe, Guyane, Jamaïque, Saint Domingue, et autres îles anglophones. S’intéresser aux autres rites qui sont complémentaires, c’est aussi donner la possibilité à tous cherchants, d’avancer sur le sentier initiatique. Vous remarquerez que tous nos mots de passe, tous nos Mots-Sacrés sont d’origine Hébraïques. Aujourd’hui, hélas tout se perd, car les rituels sont dépouillés de leur symbolisme originel. Il y a le manque de formation, il y a aussi le maniérisme suffisant, la cordonite, ou le pouvoir. Le recrutement est donc à revoir, certains Frères ne transmettent pas, mais sèchent sur eux-mêmes, car ils filtrent pour des raisons de complaisances, qui n’ont rien à voir avec l’initiatique. Faire des ponts, des équivalences, serait de bonne. Foi…Plus de transparence (Ceci pour les Suprêmes Conseils…) De nos jours, il y a de la tricherie avec les règlements des Hauts-Grades et ceci ne peut que discréditer les loges, l’enseignement, mais aussi l’obédience. Acceptons de balayer devant notre porte. Des Vénérables qui ne sont pas promus au 18ème degré ? C’est un avis partagé par bon nombre de frères… L’enseignement est le même, voir plus approfondi sur certains rites. Mais ils oublient le chemin parcouru.

Vous pourriez aussi aimer..

Apologie des Francs-Maçons

Le Cléricat Templier coiffa pendant six ans la branche chevaleresque de la Stricte Observance templière 

Auteur : Johann August Starck

Éditions Maçonniques © 2009

ISBN : 978-2-35213-100-7 - Référence : 9782352131007